Créer sa propre salle de bain

20811 Views 17525 Liked

Créer sa propre salle de bain

Chaque pièce de la maison a son importance. La maison tout entière est notre cocon, notre domaine où nous nous sentons dans notre élément et en sécurité. Nous aimons nous retrouver dans la chambre à coucher, où nous nous reposons. Nous apprécions de retrouver nos marques dans la cuisine, où nous préparons et servons à manger à notre famille. Nous avons même nos rituels pour nous détendre dans le séjour ou dans le jardin. Mais la salle-de-bains est une pièce à part. C’est là que germent mes premières idées du matin. C’est également l’endroit pour se réfugier ou pour réfléchir. Et quand vient le soir, c’est encore sous la douche que sont débarrassées les tensions de la journée. Et ce qui est extraordinaire, c’est de pouvoir concevoir soi-même sa salle de bain. Vous avez alors la possibilité de créer vous-même votre espace selon votre convenance, en fonction de vos besoins et de vos exigences.

Naturellement, vous vous chargez de la conception. Vous pouvez établir le plan, demander, voire dresser le devis pour les travaux. Vous pouvez aussi commander vous-même les matériaux et les meubles. Et vous pouvez envisager de vous charger personnellement du chantier. Cependant, il vous faudra l’aide d’un professionnel, au moins, pour l’application des normes et pour vous conseiller en ce qui concerne les diverses installations. Pour l’instant, suivez cet article pour tirer votre inspiration si vous prévoyez de créer votre propre salle de bain. Vous y découvrirez le cheminement à suivre étape par étape pour donner vie à la salle de bain de vos rêves. Vous y trouverez également les questions qu’il faudrait se poser en la matière ainsi que leurs réponses. Ne ratez pas les astuces et coups de cœur dans l’aménagement de la salle d’eau.

La conception

Que ce soit pour une nouvelle construction, ou pour la rénovation de votre maison, vous devez penser à l’agencement de votre salle de bain. Habituellement, c’est une pièce assez étriquée où il manque souvent quelque chose ou que certains meubles et aménagements ne sont pas à la bonne place. Concevoir sa salle de bain constitue une occasion de créer son ambiance. Dès la conception, il est judicieux de se poser les bonnes questions. La réponse à chaque question vous amènera un peu plus près de votre salle de bain idéale.

Pour qui ?

La réponse à cette première question conditionnera à bien des égards le choix du genre d’espace que vous allez créer : à commencer par le thème de la pièce jusqu’à l’accès, en passant par les différents équipements à installer.

  • •  Pour les enfants : ce sera un espace agréable et accueillant pour que les douches soient des moments de douceur sans résistance. Si les enfants sont encore tous petits, prévoyez des installations accessibles pour vous en faciliter l’accès, sans oublier les revêtements antidérapants. Gardez en tête une marge de quelques années en prévision du moment où ils deviendront autonomes. Pensez donc à rendre les équipements nécessaires à leur portée. Une baignoire à faible hauteur serait parfaite. Un lavabo pas trop haut et des meubles facilement atteignables, mais bien fermés feront très bien l’affaire. Rajoutez des décorations qui se changent facilement pour égayer le tout.
  • •  Pour les parents : une salle de bain moderne et contemporaine ne serait pas superflue. Un espace pour adulte où vous pourrez laisser libre cours à votre imagination. Pas de restriction, votre goût et vos envies seront vos seules limites.
  • •  Pour les grands-parents : ou si vous partagez votre salle de bain avec des personnes à mobilité réduite ou altérée, il faudrait que l’accès et l’espace soient adaptés à leur condition. Prévoyez également des rampes, des poignets ou des barres de maintien pour qu’elles puissent s’y accrocher.

Pour quoi ?

L’utilisation que vous allez en faire compte pour beaucoup dans la conception de votre salle de bain.

  • • Douche ou bain ? Cette question se pose de moins en moins, même si la pièce n’est pas très spacieuse. Il y a ceux qui tiennent à avoir une baignoire. D’autres peuvent se contenter d’un receveur pour une douche vite faite. Mais il y a aussi les indécis ou les malins qui ont trouvé la solution : la baignoire douche ! Une idée ingénieuse qui permet de switcher à volonté et sans compromis.
  • • Se préparer le matin ? Si vous préférez que toute votre préparation se passe dans la salle de bain, il est possible d’aménager cette pièce selon votre besoin que vous ayez un petit ou un grand espace. Un grand miroir avec un bon éclairage, des étagères pour plus de rangement et des installations électriques adéquates vous permettront de fignoler votre maquillage et votre coiffure en toute tranquillité.
  • • Laver jusqu’à son linge ? Il vous est tout à fait possible de prévoir dès le départ un espace buanderie dans votre salle de bain. Réservez la place pour installer la machine, le bac à linges sales et le panier de linges propres ainsi que les différents produits pour le lavage. Rien n’empêche que vous y installiez une armoire de toilette pour ranger les effets de toilettes, les serviettes et les draps de bain.

Quel style ?

La partie la plus intéressante, enfin de l’action ! Salle de bain moderne, salle de bain design, salle de bain contemporaine ou salle de bain traditionnelle ? Des meubles en bois massifs, en résine ou en verre trempé ? Vous pouvez vous lâcher, composez votre espace avec votre musique, sans retenue.

La composition

Vous avez maintenant les bases pour commencer votre projet. Vous pouvez passer à la phase deux : composer votre salle de bain. D’une manière générale, une pièce d’eau est composée :

  • • D’un espace pour se laver : douche ou bain c’est au goût et besoin de chacun ;
  • • D’un espace lavabo ou vasque, la plupart du temps combiné au miroir ;
  • • D’un bidet ;
  • • D’une cuvette de toilette ;
  • • D’espaces de rangement.

L’agencement

Chacun de ses éléments existe désormais sur le marché dans différentes formes, en différents matériaux et en différentes dimensions. Ce qui compte en réalité dans cet agencement ce n’est pas qu’il s’agisse d’une petite salle de bain ou que vous disposiez d’un grand espace. Le tout est de savoir utiliser l’espace disponible à bon escient. Et en ce qui concerne les équipements de salle de bain, les fabricants se sont surpassés. Chaque centimètre carré est optimisé. Vous retrouverez ainsi :

  • • Des meubles de salle de bains et des baignoires d’angle ;
  • • Des vasques et lavabos suspendus pour laisser la place à des rangements à tiroirs par-dessous ;
  • • Des réservoirs de toilettes encastrés ;
  • • Des équipements rétractables.

La partie principale, le ciel de pluie

À mon sens, les différents composants peuvent être intégrés en regard à la praticité et à la fonctionnalité. Ce qui m’intéresse c’est là où je prends ma douche. Et j’ai été émerveillée à la découverte de cette révolution, un véritable coup de foudre. L’optimisation de l’espace s’est transformée en un perfectionnement de la pièce tout entière. Le besoin était en fait d’avoir un petit coin pour prendre la douche. À la place, nous avons opté pour un ciel de pluie. Cet espace a métamorphosé la salle de bain en un espace cozy dédié à la détente et au bien-être.

Qu’est-ce que le ciel de pluie

Il s’agit tout simplement d’une douche thermostatique et dont l’arrivée d’eau peut être fixée au plafond ou encastrée dedans. De cette façon, l’eau de la douche coule sur nous comme sous la pluie. D’où son nom si joliment formulé. C’est le composant principal et central de la salle de bain.

L’avantage d’un ciel de pluie

Le ciel de pluie est un élément qui donne un rendu totalement différent à l’habillage de la pièce. Installée au niveau du receveur de douche ou par-dessus la baignoire, elle ne prendra pas plus de place. Mais avec un style et un fonctionnement avant-gardiste, il donne une autre dimension à vos toilettes.

Les différentes fonctionnalités d’un ciel de pluie

Le ciel de pluie est fourni avec sa robinetterie et une télécommande. Celle-ci vous permettra d’explorer les différentes fonctionnalités de votre douche :

- Le ciel de pluie est thermostatique. Suivant les fabricants et les options choisies, il peut avoir plusieurs paliers de températures.

- Les gouttes peuvent aussi être réglées faisant couler une pluie fine à dense selon vos envies.

- L’eau de votre douche pourra prendre différentes formes suivant votre humeur :

  • Ciel de pluie ;
  • • Rideau de pluie ;
  • • Chute d’eau ;
  • • Cascade ;
  • • Jet d’eau dirigé.

- Cette douche peut aussi fonctionner en mode SPA.

- L’ambiance est aussi façonnable. Les lumières LED peuvent servir en chromothérapie et aident à se détendre tout en prenant la douche. Chaque jour, en fonction    de l’humeur et du besoin psychologique, switcher entre les couleurs, de l’arc-en-ciel, s’il vous plait, permet de retrouver un état de bien-être différent :

  • • Violet : stimulation de la circulation sanguine, réduction de la migraine et déploiement de l’imagination ;
  • • Magenta : stabilisation de la pression artérielle, régulation de la vitalité du corps et incitation aux activités physiques ;
  • • Bleu : relaxation, revitalisation, soulagement du stress et de la fatigue, dissipation de l’insomnie et augmentation de la concentration ;
  • • Turquoise et vert : relâchement de la tension musculaire conduisant à un état de tranquillité, de paix et de sérénité, atténuation des troubles du sommeil ;
  • • Jaune : amélioration du flux d’énergie et de l’état d’esprit, tonus musculaire,
  • • Orange : remontant pour le moral, apaisement de la fatigue ;
  • • Rouge : anti anémique, tonique, dynamisant.

Économie d’eau

Ce système débite entre 10 à 60 litres d’eau par minute. Ce qui est absolument énorme pour une utilisation domestique quotidienne. Heureusement, il existe quelques astuces pour contourner cette contrainte :

• Utiliser de temps en temps la douchette à main, garder le ciel de pluie pour les grandes occasions ;

• Adopter un mousseur de robinet. Il agit en mélangeant de l’air sous pression à l’eau du mitigeur. 30 à 60 % d’économie sont ainsi réalisées sur la consommation    d’eau en gardant la même expérience de confort.

La matière pour sa salle de bain

Le plus fastidieux c’est de trouver la matière à utiliser pour sa salle de bain. Gardez juste en tête le fait qu’il s’agit d’une pièce à fort taux d’humidité. Tout ce qui sera utilisé dans cette partie de la maison doit être résistant à l’humidité. Assurez-vous aussi de raccorder les couleurs et les matériaux avec le thème global de la salle de bain. Posons cette équation en trois parties distinctes :

Le mur

Les possibilités sont nombreuses :

  • • Peinture spéciale sdb ;
  • • Tadelakt ;
  • • Panneau à carreler ;
  • • Panneau décoratif ;
  • • Carreaux de plâtre ;
  • • Plâtre hydrofuge ;
  • • Carreaux décoratifs ;
  • • Lambris PVC,
  • • Etc.

Les équipements sanitaires et meubles de salle de bain

Selon le style et le ton que vous souhaitez choisir pour votre salle de bain, vous pouvez opter pour des sanitaires en :

  • • Acier inoxydable ;
  • • Fonte émaillée ;
  • • Résine naturelle ;
  • • Résine synthétique ;
  • • Céramique ;
  • • Verre trempé ;
  • • Etc.

En ce qui concerne les meubles et les rangements, ils peuvent en plus être :

  • • En bois massif comme le chêne ;
  • • En mélamine ;
  • • Etc.

Le tout est de s’assurer de prendre des matériaux qui résistent aux chocs et aux rayures et qui soient faciles d’entretien. Il existe un moyen de vérifier la résistance des matériaux, particulièrement en rapport à la corrosion. Il s’agit d’un procédé par aspersion de brouillard salin. Et tant qu’à s’occuper de la conception, prêtez attention à votre confort, notamment au niveau de la température et de l’isolation sonore.

Le sol

Le plus important en ce qui concerne le sol de la salle de bain c’est l’évacuation des eaux usées et l’étanchéité. Prenez quand même garde de vérifier que le sol peut supporter le poids pleine charge une fois fini et utilisé au quotidien.

  • • Pour l’évacuation, prévoyez 2 à 3 cm de pente par mètre vers les canaux.
  • • Pour l’étanchéité, il s’agit d’un point très important, surtout pour les salles de bains à l’étage. Généralement, le béton ciré, les carreaux sont d’excellents       moyens d’étanchéifier le sol. Il est aussi possible d’insérer un film d’étanchéité en PVC ou de terminer par des joints en silicone.

Les installations hydrauliques et électriques

Le cœur de la salle d’eau c’est bien sûr la conduite d’eau. Les installations hydrauliques, de tuyauterie et de plomberie vont en fait conditionner l’emplacement des différents équipements. Pour des raisons pratiques et fonctionnelles, il convient de rapprocher, le plus possible, les points d’eau. Vous pouvez choisir de faire apparaitre ou d’encastrer les tuyaux. Assurez-vous juste d’utiliser des tuyaux résistant et durable.

Mais que serait sans installation électrique ? Il faudrait, en effet, se pencher sérieusement sur la question de l’éclairage et de l’installation électrique en général dans la salle de bain.

Trois principales sources de lumière sont préconisées dans la pièce :

• Éclairage de l’ensemble de la pièce. Spots suspendus, plafonniers, ou encastrés feront très bien l’affaire ;

• Éclairage de l’espace miroir. Veillez à ce qu’elle soit assez claire sans être éblouissante afin de garantir un meilleur éclairage lorsque vous vous maquillerez ;

• Éclairages d’ambiance, placés dans des niches dispersées dans la pièce.

Il faut savoir que les installations électriques dans la salle de bain doivent suivre la norme NF C 15-100 A5 sur la sécurité. La nouvelle version définit les 4 volumes de protection à respecter :

  • • V0 : toute la zone de la baignoire et de la douche. Toute installation électrique y est interdite ;
  • • V1 : la zone qui se situe juste au-dessus de V0, jusqu’à 2,25 mètres. Seuls les interrupteurs à très basse tension sont autorisés. Ils doivent en plus justifier d’une protection contre les projections d’eau ;
  • • V2 : 60 cm autour de V1 et jusqu’à 3 mètres au-dessus. Là, les appareils électriques de classe II peuvent être installés s’ils affichent un indice de protection contre la pluie ;
  • • V3 : toute la zone au-delà de V2. Elle pourra accueillir les appareils de classe I. Ils devront tout de même couvrir un indice de protection contre les chutes d’eau verticales.
  • Le chauffage et l’aération
  • Cette question reste cruciale pour garantir un confort dans l’utilisation de sa salle de bain en toute saison.
  • Le système de chauffage est multiple. Vous pouvez vous servir de la sèche-serviette ou installer un receveur avec échange de chaleur. Le plancher chauffant électrique est aussi une bonne option.
  • Comme vous pouvez tout aussi bien garder les radiateurs classiques. Tout dépend de votre style, de votre espace et de votre budget.
  • Pour évacuer l’air humide, rien de mieux qu’une fenêtre. Créez une ouverture, laissez l’air circuler librement, cela devrait suffire largement. Mais dans le cas où votre salle de bain ne dispose pas d’une telle ouverture, la VMC ou l’aérateur serait une plaisante alternative.

Le plan

Vous y êtes presque. Mais avant de commencer le chantier, il reste une dernière étape à franchir : réaliser le plan de la salle de bain que vous allez créer. Il s’agit de se projeter dans sa future salle de bain pour imaginer toutes fonctionnalités que vous voudriez retrouver. Vous avez deux possibilités.

Faire le plan vous-même

Lorsque nous sommes amenés à créer, la partie la plus amusante c’est quand il est question de composer. Même quand il s’agit seulement de le faire sur papier. Réaliser le plan de sa salle de bain, c’est un peu comme quand nous jouions au lego quand nous étions petits. Toutefois, pour être dans la précision, il y a des normes à respecter.

Avant de vous lancer dans votre chef d’œuvre, vous aurez à faire un plan général à l’échelle de la pièce. Veillez à respecter toutes les dimensions. Ensuite, représentez sur ce plan toutes les ouvertures, portes et fenêtres ainsi que leur sens de déploiement.

Vous pourrez ensuite essayer les différentes options que vous avez en tête pour ressortir votre favori, celui que vous allez mettre à exécution. Si vous avez toutes les mesures, si vous êtes vraiment joueur et que vous êtes très courageux, vous pouvez le faire sur du papier. Il existe aussi de nombreux logiciels sur lesquels vous pourrez travailler. Mais pour un aperçu plus réaliste de ce que sera votre salle de bain, de plus en plus de sites proposent des représentations en 3D de votre projet. Vous pourrez insérer un à un les meubles et les équipements. Vous aurez au final un topo virtuel et miniature de votre agencement.

Vous offrir les services d’un professionnel

Après votre séance de créativité intense, vous pouvez rendre votre copie à faire corriger par un professionnel. Plus sérieusement, il existe des normes à prendre en compte pour votre confort, mais surtout pour votre sécurité. Il est donc utile de prendre l’avis d’une personne compétente et habilitée pour valider votre projet.

D’un autre côté, si vous n’êtes pas trop du genre à vous casser les méninges, ou s’il vous manque le temps, ou pour x raisons, vous pouvez laisser cette partie à un professionnel. Prenez juste bien soin de lui expliquer dans les détails vos attentes, vos besoins et vos exigences et laissez-le s’occuper du reste.

La réalisation du chantier et les finitions

Comme l’adage le dit bien, un problème bien posé est à moitié résolu. À ce stade, il ne reste plus qu’à tout commander et à mettre la main à la pâte pour concrétiser le projet.

Pour commencer, pensez à faire assurer les travaux. Avertissez aussi les services fiscaux pour être tout à fait en règle.

À la fin du chantier, quand votre rêve aura pris vie, vous pouvez rajouter encore plus de fantaisie. Faites connaissance avec les toilettes du futur : « la toilette connectée », l’« hygiène 2.0 ». Certaines tâches relevant de la salle de bain sont désormais contrôlables depuis votre smartphone. Des lumières LED bleues et des détecteurs de présence vous aideront à vous faciliter encore plus la vie. Dorénavant, vous n’aurez plus besoin de relever ou de baisser la lunette, elle s’exécute toute seule. Et ceci n’est qu’un exemple parmi d’autres que vous pourrez découvrir au fil du temps. Vous risquez d’aimer tellement votre salle de bain, au point de rallonger encore la durée de votre préparation.